La communauté eudiste du Sacré-Cœur d’Orléans

Depuis 2013, les communautés de Saint-Marceau, de Saint Jean Le Blanc, de Saint Denis en Val ont été confiées à la Congrégation des Eudistes, du nom de leur fondateur Saint Jean Eudes. Dans le diocèse d’Orléans, ils sont présents depuis de longues années, à commencer par l’aumônerie de l’université de la Source en 1964, puis à la demande de Mgr Lustiger en 1980, à l’animation du séminaire interdiocésain d’Orléans.

Fondée en 1643 par le prêtre Jean Eudes, La Congrégation des Eudistes est une Société de vie apostolique. Son nom officiel est : « Congrégation de Jésus et Marie ». Elle rassemble des prêtres vivant en communauté mais sans vœux religieux, des diacres et des laïcs associés.

Saint Jean Eudes est un homme du 17ème siècle, passionné de l’amour de Dieu pour les hommes. Il avait le désir que chaque personne se découvre aimé-sauvé. Pour manifester cette attention, il invitait chaque baptisé à reprendre conscience de l’importance de son baptême et de l’engagement auquel il est appelé. Il avait, dans une dynamique de miséricorde, le souci des indéfendus, des jeunes à la rue, etc… il était un prédicateur, un fondateur, un créateur de liturgie… Originaire de Normandie, Saint Jean-Eudes a été canonisé en 1925.

Les Eudistes sont aujourd’hui présents en Amérique du nord (Canada et U.S.A,) dans plusieurs pays d’Amérique Latine et d’Afrique, et aux Philippines.

En France, la Province eudiste compte 40 prêtres incorporés et 30 associés. Comme au temps de saint Jean Eudes, la mission de la Congrégation au sein de l’Eglise est de travailler à « l’œuvre de l’évangélisation et à la formation de bons ouvriers de l’Evangile » (Constitutions n° 10), notamment des prêtres, diacres et laïcs engagés dans l’Église. Bien insérés dans les églises locales de par leurs tâches pastorales, les eudistes travaillent en collaboration étroite avec l’évêque et les prêtres du diocèse où ils résident.

Les Eudistes puisent leur spiritualité dans la vie et les écrits de leur fondateur saint Jean Eudes, et dans l’École Française de Spiritualité, initiée par le Cardinal de Bérulle.