Oser vivre et nous entraider à être heureux !

par P. Laurent de Villeroché, eudiste

L’été a fait du bien à beaucoup. D’autres en ont moins profité, à cause du climat anxiogène des derniers mois qui n’a pas disparu. De fait, le virus est toujours là en cette rentrée, certes mieux maitrisé, mais il est là ; les difficultés économiques sont encore devant nous ; des habitudes de repli sur soi se sont prises….

Au milieu d’un monde qui oscille entre inconscience et angoisse, notre foi ne nous invite-t-elle pas à donner le témoignage de personnes qui osent « vivre » ? Car « la gloire de Dieu, c’est l’homme vivant » (St Irénée) !

Nous pouvons refuser de laisser la crainte nous bloquer. Nous pouvons choisir d’oser la rencontre, de réinventer des liens au-delà des « masques » (il en existe bien d’autres que ceux qui nous cachent le nez et le sourire), d’avancer malgré tout dans des projets…

L’appel vaut pour notre vie personnelle, nos relations, la société comme pour nos trois communautés qui deviennent peu à peu une seule paroisse (notre évêque, Mgr Blaquart, nous rejoindra le dimanche 11 octobre pour faire un point d’étape avec nous).

Oui, comme y invite l’Evangile de ce jour, osons casser la spirale de la crainte, un des noms du péché. « S’il ne t’écoute pas, prends en plus une ou deux personnes… », « Quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là au milieu d’eux ». Pour dépasser la crainte, apprenons en toute occasion à nous associer pour avancer plus fermement, laissons grandir notre désir d’en inviter d’autres.

Au début de cette nouvelle année pastorale, je nous souhaite de donner de plus en plus l’exemple contagieux du bonheur d’être ensemble !

P. Laurent de Villeroché, eudiste