JESUS une présence à découvrir aussi dans les liens ENTRE TOUS

P. Laurent de Villeroché, eudiste

La solennité du Saint sacrement du Corps et du Sang du Christ est apparue au XIIIe siècle. Parfois marquée par une procession, ce qu’on appelle encore parfois la Fête-Dieu est célébrée dans plusieurs pays le jeudi. Ailleurs, elle est reportée au dimanche, jour habituel où l’Eglise fête la présence du Christ ressuscité. En tout cas, les manifestations publiques en l’honneur du Saint-Sacrement seront difficiles cette année du fait de la crise sanitaire.

Dans son audience de mercredi, le pape a pris acte de la situation et invité à dépasser cette limitation en faisant le choix de mener plus résolument encore une vie toute « eucharistique ». Ce manque de pouvoir honorer la présence réelle du Christ dans le Saint-Sacrement, à la suite de la privation de la communion que nous avons subie ces derniers mois, invite en effet à le découvrir aussi dans les pauvres : « L’hostie consacrée contient la personne du Christ : nous sommes appelés à le chercher devant le tabernacle dans l’église, mais aussi dans ce tabernacle qui sont les derniers, les souffrants, les solitaires et les pauvres. Jésus lui-même l’a dit ».

A l’écoute des textes de ce jour, notamment la lettre de saint Paul, rappelons-nous qu’avec le Christ, tout est lié : la vénération que nous lui devons tant il nous a aimés jusqu’au sang, l’action de grâce pour sa présence qui continue à nos côtés, la prise au sérieux de son projet : renouer le lien des hommes avec Dieu, les aider à former un seul corps pour sa gloire et le salut du monde, n’oublier personne, surtout ceux que la société oublie.

Oui rendons-nous de plus en plus présents à sa Présence et cela se vérifiera par la qualité grandissante de notre présence les uns aux autres !

P. Laurent de Villeroché, eudiste