Donne-la nous cette ‘eau vive’ dans nos déserts !

par P. François.

Le Carême est entamé, et parfois nous voyons que, affrontés aux réalités de la vie, c’est un peu difficile, et nous pouvons avoir des doutes. Ce monde est spirituellement désertique (1e lecture). Nous sommes affrontés à ce que disent les psaumes : ‘Où est-II ton Dieu ?’. Mais Dieu nous prépare une eau merveilleuse, du Roc du Christ. A la samaritaine, il lui parle d’une autre eau dont nous sommes assoiffés, et nous pouvons reprendre sa demande si spontanée : ‘Donne-la moi de cette eau !’ (Evangile de ce jour). Ce thème de l’eau est un symbole. Jésus avait une nourriture que ses disciples n’avaient pas mesurée : ‘faire la volonté de mon Père’ (Evangile). ‘Qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein’ (Jn 7,38), car il nous faut ‘renaître de l’eau et de l’esprit’ dit-il à Nicodème (Jn 3,5). Car ‘l’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute Parole qui sort de la bouche de Dieu’. St Jean note que du cœur de Jésus crucifié sortait ‘du sang et de l’eau’ (Jn 19,34). Et Jésus est la Parole du Père qui est ‘mort pour les pécheurs que nous sommes’ encore (2e lecture). Remercions Dieu devant Ses efforts décisifs pour nous nous nourrir, nous désaltérer et nous convertir à Son Cœur !

P. François.