Fête de la Sainte Trinité et fête des pères

par Joseph Le Gall, eudiste

Heureuse coïncidence de ces deux fêtes ! En les rapprochant l’une de l’autre, elles se comprennent mieux.

Puisque Dieu « a fait l’homme à son image », le chemin le plus approprié pour savoir qui est Dieu n’est-il pas de regarder nos familles humaines dans ce qu’elles ont de meilleur ?

La plus parfaite manifestation de Dieu n’est pas dans l’orage comme bon nombre de civilisations anciennes le pensaient. La plus parlante image de Dieu se trouve plutôt dans le joyeux et intense regard d’amour d’une maman ou d’un papa croisant celui, reconnaissant et tout aussi intense, de son enfant chéri.

La réalité intime de Dieu n’est-elle pas en effet avant tout un mystère de communication, de parfaite communion, entre le Père, le Fils et l’Esprit Saint ?

Pour approcher ce mystère, il ne suffit pas de penser juste, il faut surtout aimer. « Tous ceux qui aiment sont enfants de Dieu, et ils connaissent Dieu. Celui qui n’aime pas ne connaît pas Dieu, car Dieu est Amour ». (1 Jean 4/7-8)

Joseph Le Gall, eudiste