‘Avance sur les abîmes !’ (en eau profonde)

p. François

    Le triple ‘Sanctus’ d’Isaïe (1e lecture), le ‘Je ne suis pas digne de saint Paul (2e lecture), et leJe suis un homme pécheur de saint Pierre (Evangile) n’ont pas arrêté Dieu de faire confiance aux faibles humains que nous sommes : c’est l’Alliance, audacieuse et courageuse ! Ainsi récemment, deux très grands événements ont touché le monde et l’Eglise.

A Oran le 8 décembre dernier, la béatification des Martyrs d’Algérie : moines de Tibhirine, l’évêque d’Oran (Pierre Claverie), et les pères et sœurs d’Alger et de Tizi Ouzou. J’avais eu le jeune Père blanc Christian Chessel, de Tizi Ouzou, comme élève très prometteur.    Le Pape François, tel saint François d’Assise bravant la 5e Croisade en 1219 (il ya 800 ans cette année !) rencontrant le Sultan de Damiette (Egypte), a osé venir (la 1e fois pour un pape) en péninsule arabique (Abu Dhabi) tout en mettant en cause la guerre du Yémen.

            Oui, Seigneur : Vois ta frêle barque-Eglise sur les flots de ce monde souvent déboussolé. Même le président du Comité National d’Ethique a avoué publiquement ne pas savoir où étaient le bien et le mal ! La foi n’est pas naïveté, mais audace au-delà des apparences humaines trompeuses. Aussi : ‘Laissant tout, ils Le suivirent !’.

Le beau risque de la foi !

P. François