Éditorial

par le Père Gilles

Inlassablement le pape François nous demande de sortir, d’aller vers, de revêtir l’odeur des brebis, et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il nous montre l’exemple… il y a dans cette démarche une attitude propre au baptême que nous avons reçu, un plongeon ! C’est le sens de cette fête que nous célébrons ce dimanche. En descendant dans le Jourdain pour y recevoir le baptême de Jean, Jésus plonge dans notre réalité humaine, faisant corps avec ce que nous sommes, assumant pleinement le prix de notre liberté et de notre filiation retrouvée ; le fruit de cette descente, de cette kénose, est la sanctification de tout ce qui constitue notre existence, c’est la joie du Père qui engendre son Fils et nous engendre ainsi à la vie nouvelle par notre baptême.

Comment cela peut-il se passer pour nous, car cette expérience est forcément pratique et sensible ?

Voici ce que dit le pape François dans son message « urbi et orbi » de Noël, et c’est une première piste pour vivre cette expérience de plongeon : « par son incarnation, le Fils de Dieu nous indique que le salut passe par l’amour, l’accueil, le respect de notre pauvre humanité que nous partageons tous dans une grande variété d’ethnies, de langues, de cultures…, mais tous en tant que frères en humanité ! Alors nos différences ne sont pas un préjudice ou un danger, elles sont une richesse. Un plongeon dans la vie fraternelle !

Et puis notre évêque nous invite à vivre des « visitations » dans les prochaines semaines. Sur le site internet du diocèse, plus de 50 destinations vous sont proposées. Merci à tous les responsables de groupes, mouvements et services de faire une proposition à son équipe ou fraternité. Chaque EAP a choisi une destination privilégiée qu’elle vous communiquera. Un plongeon dans la vitalité de notre Eglise diocésaine !

Et c’est encore le temps de vous souhaiter les meilleurs vœux, un plongeon dans la bénédiction divine à l’exemple de celle de saint Paul : 2 Cor 9 08 « Et Dieu est assez puissant pour vous donner toute grâce en abondance, afin que vous ayez, en toute chose et toujours, tout ce qu’il vous faut, et même que vous ayez en abondance de quoi faire toute sorte de bien ».

 

Père Gilles