Le Fils de l’homme

d’une année à l’autre !

par Marcel Bardon, diacre

C’est reparti ! Bienheureux Concile Vatican 2 qui a redonné les Évangiles Synoptiques à lire aux chrétiens au cours des Temps Liturgiques, pour qu’ils puissent nourrir leur foi. En 3 années, nous pouvons découvrir toute la richesse de la vie de Jésus telle qu’elle a été transmise aux communautés chrétiennes du début de notre ère.

L’année A : Matthieu, pour les Judéo-chrétiens de Syrie

L’année B : Marc, pour les chrétiens de Rome

et maintenant

L’année C : Luc, pour les chrétiens de Culture grecque.

L’Évangile de Jean venant s’intégrer sur ces trois années à différents moments de chaque année liturgie. On écoutera le Prologue de cet Évangile de Jean, à la messe du jour de Noël, et cela tous les ans.

L’Avent parle du retour du Christ, tel un Fils de l’Homme, lui qui est le Fils Unique de Dieu en lequel chacun de nous peut retrouver l’adoption filiale dans le Père. C’est lui, Jésus, qui nous l’a acquise.

Cheminons donc comme des fils durant ce temps de l’Avent en suivant les Patriarches de la Bible, puis Jean-Baptiste et enfin Marie, la nouvelle Arche d’Alliance. Marie, la mère de Jésus qui, quand il s’adresse à elle, l’appelle toujours « Femme ». C’est elle qui nous présentera son Fils, tout emmailloté, déjà tout donné de Lui-même.

Voilà, c’est une année nouvelle qui commence et il faut que nous nous souhaitions les uns aux autres une bonne et heureuse Année Liturgique. Une bonne santé, sans cesse restaurée par la Présence du Christ en nos vies respectives et qu’elle soit animée par l’Esprit du grand large ! Elle est là sa Présence, que l’on soit dans une assemblée dominicale, ou au secret de notre chambre. D’une façon ou d’une autre, ici et là où que nous soyons, sa Présence en tout lieu et surtout dans un cœur ouvert apporte les grâces et les forces pour la mission.

Bonne, heureuse et sainte année liturgique à chacun, dans le Christ !

Marcel Bardon, diacre