« Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille

qu’à un riche d’entrer dans le Royaume de Dieu » (Mc 10, 17-27)

par Thierry GOURDON, Fraternité Osée

En voilà une expression étonnante, sauf à savoir que le trou de l’aiguille désigne ici une porte de la ville de Jérusalem trop basse pour que les chameaux puissent y passer avec leur chargement. Dès lors, comment le riche passera-t-il la porte du Royaume des Cieux avec tous les biens matériels qu’il a accumulés et auxquels il a fini par s’habituer ? « Une seule chose te manque, va, vends ce que tu as et donne-le aux pauvres ; alors tu auras un trésor au ciel. Puis viens, suis-moi ».

Plus facile à lire qu’à faire. L’un des hommes les plus riches de la planète*, foudroyé par la maladie à l’âge de 56 ans seulement, nous aurait laissé ce témoignage :

« Je suis un homme qui a eu beaucoup de succès en affaires. (…) Mais maintenant que je vis mes derniers jours et que je fais face à ma propre mort, (…) je ne peux pas emporter avec moi toute cette richesse accumulée et toutes les illusions créées par la célébrité. Tout ce que je peux emporter avec moi, c’est tous ses souvenirs chargés d’amour et de tendresse, car c’est ainsi que Dieu nous a faits. Et c’est cette richesse qui reste et qui nous donne la force de persévérer et d’aller de l’avant ». Avant de conclure « Ne perdez plus de temps, chérissez votre famille et vos proches. Que chacun agisse avec amour et qu’il aide son prochain du mieux qu’il peut ».

(*) Steve Jobs. Président directeur général d’Apple. Décédé le 5 octobre 2011.

Et nous, frères et sœurs ? Comment allons-nous très concrètement et solidairement nous alléger un peu de nos surplus matériels cette semaine ? Et si en plus on évitait d’en accumuler davantage ?

Thierry GOURDON, Fraternité Osée