« Trinité » ?

par P. François

‘On y croit, disent certains chrétiens, parce qu’il le faut, mais on ne comprendra jamais’! Quelle erreur ! C’est le cœur de la foi et de l’originalité chrétienne au milieu de toutes les religions. Car le dogme est chemin de la foi’. Si Dieu est trinité, c’est parce qu’Il est Amour. Même des musulmans, les soufis de la confrérie mystique algérienne Alawiyya, chantent en France :Allah mahabba (Dieu est amour), alors qu’ils n’en ont pas le chemin doctrinal en islam ; mais ça les attire à travers cet emprunt fait aux chrétiens. Chez les chrétiens, le Dieu unique est fondamentalement amour en Lui-même (trinité : altérité interne), et au-delà de Lui dans l’Alliance biblique (altérité externe) initiée avec le peuple juif depuis l’Abraham biblique (1e lecture) et accomplie dans le Jésus chrétien pour tous les hommes (évangile). Dans ces deux cas Il Se donne complètement. Dieu est relation : communauté (du Père et du Fils, dans le lien de l’Esprit qui empêche la fusion, laquelle rendrait l’amour impossible), et communion avec nous dans le Fils fait homme, notre frère qui nous introduit dans le Cœur de Dieu. Car dans le Fils unique, nous sommes enfants du Père, fils et filles du Père dans le Cœur du Dieu unique (2e lecture). Quand on dit Fils de Dieu’, pour le Fils unique et pour nous, c’est fils du Père : la plupart du temps, dans le Nouveau Testament,Dieu’ c’est le Père. Dieu ne fait évidemment pas des petits : une multiplicité de dieux ! Il y a une belle cohérence liturgique et doctrinale : du Christ ressuscité de Pâques à la Pentecôte de l’Esprit-Saint : entrez maintenant dans la Vie trinitaire ! Faisons-le ensemble, c’est l’Eglise. Bonne route si audacieuse !

P. François