« Que ma bouche chante ta louange »

par Michel BOUILLEAU, diacre

Après un temps d’exaltation où la foule acclame notre Seigneur, le moins que l’on puisse dire, c’est que le temps de la souffrance et de l’abandon arrive bien vite.

Ce retournement si rapide vient bousculer, interroger notre foi, parce que la foule, n’est-ce pas chacun de nous ? Lorsque nous venons à la messe, nous acclamons bien Jésus par nos chants, mais une fois sortis de la célébration, nous laissons si vite nos préoccupations de la vie courante nous envahir, nous sommes même tout aussi rapides pour condamner ceux qui ne pensent pas comme nous. C’est exactement ce qui s’est passé entre cette foule et Jésus !

Alors, cette semaine Sainte, quelle va être mon attitude par rapport à Jésus ? Vais-je le rejeter, le renier, l’oublier, le condamner … ou veiller, prier, l’accompagner, le suivre jusqu’au bout ? L’enjeu de cette Semaine Sainte, il est là, dans cette conversion à vivre pour marcher avec Jésus, pour rester auprès de lui jusque dans sa Passion.

Pour vivre intensément toute cette semaine, personnellement, en famille, en communauté, il nous faut bien la grâce de l’Esprit Saint … Demandons cette grâce !

Enfin, ouvrons les yeux, la lumière de Pâques se profile à l’horizon. OUI, là est notre foi, « que ma bouche chante ta louange » !

Michel BOUILLEAU, diacre