Venus de Paris, de Cosne, d’Orléans, nous étions rassemblés autour du Père Gilles au presbytère de Saint Marceau, ce samedi 24 février 2018

Enseignement d’une densité  féconde, prière, louange, groupes de partage, Eucharistie : une belle journée pour vivre le saint Temps du Carême.

Quelle est la place du temps liturgique dans notre vie ? La liturgie, c’est l’action de Dieu, elle donne sens à nos vies. Le Temps liturgique du Carême, c’est le temps du désert.

Jésus lui-même a vécu le temps du désert. Il répond au tentateur comme aurait pu répondre un homme : par la Parole. Il nous donne ainsi la possibilité de vivre notre désert avec la Parole pour répondre, comme Lui, au tentateur.

Chemin de Carême : dans ce monde où l’on me dit que je vaux quelque chose parce que je suis rentable, je peux proclamer la joie d’être fragile, et je le peux parce que je suis aimé(e).

Pour vivre le Carême unis au Christ, écoutons-le dans sa Parole (Lc 8, 18 ; Jn 15, 7…), profitons de la grâce qui nous est donnée de savoir que la Parole est vraiment devenue Chair, mettons l’Adoration au cœur de nos vies, et nous pourrons annoncer la Bonne Nouvelle dans notre monde qui l’attend sans le savoir.