Si nous marchions ensemble ?

Pendant le Carême, l’Eglise nous propose de faire un chemin personnel pour nous rapprocher de Dieu. Cette année, notre évêque nous invite à entrer en Synode, c’est-à-dire à marcher ensemble pour convertir nos cœurs :

Première proposition : vivre des petits groupes de maisonnées de 5 à 8 personnes, partager autour de vidéos et prier ensemble. Quelle joie, quelle fraternité dans l’accueil, le sourire, les échanges profonds, la confiance et l’estime partagée de mes frères ! Il y avait quelque chose de Jésus dans chacun de nous !

Seconde proposition : aller à la rencontre des autres et leur demander de répondre à quatre questions pour connaître leurs joies, leurs peines, leurs attentes, la place de l’Eglise et de Jésus dans leur vie. L’expérience la plus forte était là : aller place du Martroi vers des inconnus me paraissait impossible. Mais avec mes frères et porté par le chemin fait ensemble, le quelque chose de Jésus dans chacun de nous a dû se voir car les personnes qui acceptaient de répondre, athées, musulmans, chrétiens ou autres, étaient touchées par cette démarche et avaient des réflexions personnelles, riches, pertinentes et constructives.

Cette joie et cette fraternité reçues dans tous ces moments ne sont-elles pas celles dont Jésus veut nous combler pendant ce Carême en nous rapprochant de Lui ? L’Eglise est bien le Corps du Christ et nos frères, son Visage. Alors pendant ce Carême, profitons des opportunités offertes pour vivre cela lors des réunions, formations… Midis et Soirées Hosanna’M. Marchons ensemble, rapprochons nous de nos frères pour vivre la paix et la joie du Christ, sans face de Carême mais avec un visage de ressuscité, et monter ensemble vers Pâques.

Eric et Blandine au service de la Vision pastorale

Pour voir cette info dans son intégralité, cliquez sur le lien ci-dessous :
Infos Rive de Loire 2ème quinzaine février 2018