L’Avent

par le Père Gilles ROUSSELET

Ce dimanche nous entrons dans le temps de l’Avent, commencement d’une nouvelle année liturgique durant laquelle nous allons cheminer avec l’évangéliste saint Marc. Quelle continuité avec les récits des précédents dimanches jusqu’à la fête du Christ Roi ! Nous sommes invités, convoqués même à la vigilance, et à la veille. Quelle exigence ! Il n’est donc jamais le temps de se reposer ?

C’est que l’Avent est un temps de grâce, de préparation à l’évènement central de l’histoire humaine : la naissance du Fils de Dieu lui-même. Ce temps est marqué par une attitude d’amour filial, d’amour renouvelé, d’offrande généreuse de notre vie.

Nous cherchons à regarder notre vie et nos attitudes à la lumière de l’Amour de Dieu pour nous, afin de toujours mieux correspondre à Celui qui nous a tout donné en se donnant lui même. Il nous a aimé le premier, il fait de nous ses enfants bien aimés. L’Avent est donc un temps de conversion personnelle et communautaire pour vivre toujours plus de cette Vraie Vie qui nous est offerte !

Tout comme ce temps liturgique, le synode est « avant tout un appel à la conversion au Christ de chacun de nous, et un appel à la conversion de nos communautés ». Cette petite parcelle du monde qui est confiée à tous les baptisés de saint Denis en Val, saint Jean le Blanc et saint Marceau-Sainte Jeanne d’Arc a soif ! les disciples-missionnaires sont ceux qui ayant écouté la parole de Dieu, nourris de sa volonté d’amour, ont l’audace d’inventer de nouvelles routes et pas seulement pour accueillir. Notre évêque nous envoie pour le temps de consultation et de mise en petits groupes de maison.

Merci à tous de ce que vous pourrez faire pour répondre à l’appel du Seigneur !

 

Père Gilles ROUSSELET