Quand est-ce que nous t’avons vu ? (Mt 25, 31-46)

par Vincent HERAUD, diacre

Nous célébrons aujourd’hui le « Christ, Roi de l’Univers », lors du dernier dimanche de l’année liturgique, avec cet Evangile dit du « jugement dernier », extrait de l’Evangile selon Saint Matthieu.

Or Jésus apparaît comme un drôle de roi et juge ! Il gouverne et juge le monde en donnant sa vie pour nous et en s’identifiant à l’affamé, à l’assoiffé, à l’étranger, à la personne sans protection, au malade, au détenu.

Le jugement n’est pas un tribunal de condamnation d’un avenir lointain, mais nous permet d’évaluer notre attitude aujourd’hui, et de susciter notre conversion par notre relation à Jésus-Christ, notre Sauveur.

Le fil rouge de cet Evangile est cette interrogation des « jugés » : « Quand ? Quand est-ce que nous t’avons vu… ? ». Jésus vient toujours quand nous ne nous y attendons pas ! Jésus nous le racontait déjà il y a 2 semaines à travers la parabole des 10 jeunes filles et de l’Epoux.

Jésus vient à travers le visage des autres, en particulier des plus fragiles. Si nous oublions constamment cette dimension, nous risquons tout simplement de passer à côté de l’essentiel de notre vie chrétienne.

Comme l’a remarqué le philosophe Emmanuel Lévinas : Voyons-nous le visage de l’autre comme un appel ?

Vincent HERAUD, diacre