« Tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup »

(Mt 25, 14-30)

Chacun de nous a reçu des talents. Les talents nous les recevons à la naissance, puis selon les plans de Dieu pour nous, Il dépose aussi en nous dons spirituels et charismes.

Tout le monde a des charismes : qui de charité, qui de services, qui d’enseignement ou de connaissances, qui de sagesse ou de discernement. Dieu nous les a confiés pour l’élaboration de son Royaume. Il ne nous les a pas confiés pour que nous puissions briller en société avec notre connaissance, ou tirer une gloire personnelle de notre facilité à enseigner. Il nous les a donnés, pour que chacun de ses enfants puissent apporter sa propre pierre à l’édifice. Pour que chacun de ses enfants ait la joie de Le servir.

Mais tout comme il est plus facile de voir la paille dans l’œil de son frère que la poutre dans le sien, savons-nous vraiment reconnaitre les charismes que Dieu nous a confiés ?

Encore faut-il avoir l’humilité de penser que ce trait de caractère, cette facilité, est un cadeau que Dieu nous a fait.

Encore faut-il accepter de reconnaître que nous avons effectivement ce charisme que Dieu a choisi pour nous.

Et enfin, ce talent, il nous faut l’utiliser… sous peine qu’il nous soit retiré.

« Enlevez-lui donc son talent et donnez-le à celui qui en a dix. »

C’est donc notre devoir de mettre nos charismes et autres talents au service de Dieu, afin qu’ils portent du fruit. Et alors, au fur et à mesure de nos besoins, nous nous en découvrirons de nouveaux : ceux nécessaires à l’accomplissement de notre mission. Dieu y veillera et y pourvoira.

« À celui qui a, on donnera encore, et il sera dans l’abondance »

La Fraternité au service de la Vision Pastorale